My Little [Creative] Box d’Octobre 2015

DSC_3653C’est avec beaucoup de retard que je vous parle de la My Little Box du mois d’Octobre puisque, comme pour la Birchbox du même mois, j’ai voulu prendre le temps de bien tester les produits avant de vous en parler… sauf qu’ils m’ont tellement déçue que j’ai vraiment rechigné à les utiliser.

Voyons ça tout de suite.

DSC_3652

Comme toujours, le carton d’emballage est nickel et s’ouvre très facilement. La boîte me semble un peu plus lourde que d’habitude. Cette fois-ci elle n’est pas décorée par une illustration de Kanako mais par une photo qui nous laisse deviner la collaboration avec Pinterest.

DSC_3655

On retrouve quand même à l’intérieur le carton illustré ainsi que le petit ruban que j’ajoute religieusement à ma collection, tout en me disant que je ferais bien de les mettre tout de suite à la poubelle puisque c’est très certainement là que ça finira de toute façon.  DSC_3656

Et le petit magazine My Little World dont j’apprécie toujours autant la mise en page et l’harmonie des couleurs. Je trouve toujours agréable d’avoir un peu de lecture.

Et en-dessous de ce magazine, My Little Box nous a glissé le top du top du summum de l’inspiration et de la créativité DIY :

1/ Les Bijoux de câbles

DSC_3658

Les « Bijoux de câbles ». De petites perles de plastique, à clipser sur les câbles d’écouteurs ou de chargeurs de téléphone. C’est totalement inutile, ça fait cheap et je trouve cet assortiment de couleurs particulièrement foireux.

Contrairement au carton illustré par Kanako, je ne me suis pas posé de question et je me suis débarrassée de ces horreurs illico.

2/ Un tote-bag

DSC_3660 DSC_3661

L’illustration côté pile est plutôt chouette. J’ai vu qu’il en existait d’autres, avec de gros pois noirs et roses ou noirs et bleus : je préfère de très loin ces toitures parisiennes. La citation côté face est particulièrement ironique venant d’une box qui contient autant de goodies que de produits de beauté.

Je sais que certaines filles adorent ce type de sac, pour ma part j’ai du mal à trouver une utilité à un tote-bag. C’est beaucoup trop grand pour le peu d’affaires que je transporte habituellement, et il faut obligatoirement le porter à l’épaule sans quoi il traîne par terre. Pas assez solide pour porter des choses lourdes, et de toutes façons le poids d’une bouteille d’eau suffit à me tuer le bras. Et puis je préfère les sacs qui ferment. Éventuellement, pour transporter une serviette de plage ou une couverture de pique-nique ça peut faire l’affaire, mais en recevant ça début octobre je me dis que la plage et les pique-nique sont bien loin.

Je suis donc perplexe devant ce sac dont je ne sais trop quoi faire. Beaucoup moins déçue que par les p’tits bouts de plastique, mais loin d’en être ravie en tout cas.

Sans plus attendre, découvrons le contenu du pochon beauté qui pèse si lourd…

DSC_3663

C’était donc le poids de la déception. Ce gros pot de déception là, dans sa boîte en carton au milieu. Hmmhmm…

3/ Crème sensitive végétal Yves Rocher

DSC_3668

Si je m’abonne à des box beauté c’est principalement pour découvrir des produits ou des marques qui soient nouveaux, innovants, ou difficiles à trouver, avec une particularité dans leur composition ou encore pour avoir l’opportunité de tester des produits un peu onéreux. Autrement dit, ce que j’attends d’une box beauté c’est tout l’inverse d’une crème hydratante Yves Rocher…

Et en full-size s’il vous plaît, sinon c’est pas drôle ! Le bon gros pot en verre qui pèse une tonne, oui madame, celui où tu splotch tes gros doigts dedans, moins hygiénique tu meurs.

Pour la crème de jour, j’ai encore du stock restant de box précédentes et j’ai déjà trouvé mon bonheur depuis un bon moment – il s’agit du soin de jour anti-âge global de Centifolia, si vous voulez tout savoir, dans son flacon-pompe pratique, léger et hygiénique. Découvert chez Birchbox et je découvre en rédigeant cette phrase qu’il n’est plus disponible sur le shop.

Je garde ce gros pot au fond d’un placard au cas où, un jour, par je ne sais quelle sorcellerie, je me retrouverais en galère de crème hydratante… Pour peu que ce jour arrive avant la date de péremption dudit pot de crème. Ou si une copine est dans le besoin.

4/ Huile Aïny

DSC_3666

En théorie il s’agit d’une huile à tout faire (corps, cheveux, visage, ongles), inspirée des rituels sacrés d’Amérique latine et au parfum « subtil ».

En pratique, l’huile sur le visage et dans les cheveux ça fait un peu comme si on s’était mis de l’huile dans les cheveux et sur le visage. No way.

Sur le corps, ça peut aller, ça ne pénètre quand même vraiment pas vite. Une fois de temps en temps, le soir en allant me coucher, pourquoi pas, c’est pas désagréable. Le matin en sortant de la douche par contre, j’ai autre chose à faire que me graisser le cuissot et attendre que ça sèche.

L’odeur, comment vous dire… ça m’a tout de suite rappelé un produit que j’avais essayé il y a quelques années : un lubrifiant à effet chauffant d’une célèbre marque de préservatifs. Voilà voila… Avoir l’impression d’être en train de se tartiner les jambes de lubrifiant c’est pas la sensation la plus chouette du monde. Collect moments, qu’ils disaient…

Au moins le flacon est mignon.

5/ Crème de minuit, My Little Box

DSC_3664

Parce qu’une seule crème pour le visage, ce n’était pas assez.

Bon allez, en toute bonne foi : c’est LA bonne surprise de cette box. Déjà, elle tombe à pic : je commençais tout juste à me mettre en quête d’une crème de nuit. Les températures qui commencent à baisser et de penser à l’hiver qui approche, ça me donne envie de bichonner ma peau avec une bonne crème épaisse et nourrissante.

Ma crainte avec une crème de nuit c’est qu’elle soit trop riche, trop épaisse – c’est ma peau, que je veux nourrir et hydrater, pas ma taie d’oreiller. Celle-ci est très réussie, je trouve sa texture super agréable, juste assez épaisse pour donner l’impression d’un cocon sans pour autant être poisseuse. Au réveil j’ai la peau souple, repulpée et pas du tout grasse. Et pour ne rien gâcher, cette crème sent très bon.

De tous les produits que contenait cette box, c’est le seul que j’ai vraiment adopté. Je m’en suis servie tous les soirs, sans exception et avec grand plaisir, c’est un véritable moment de détente pour terminer la journée.

En conclusion

Mes deux premières My Little Box m’avaient enchantée, là c’est une grosse déception, tant sur les goodies que sur les produits cosmétiques. Pour une collaboration avec Pinterest, sur le thème de la créativité et de l’inspiration on pouvait s’attendre à bien mieux.

Et je suis d’autant plus dépitée en voyant que certaines chanceuses ont reçu un fard à paupières Nyx à la place de ce gros pot de crème Yves Rocher, voilà qui m’aurait beaucoup plu – d’autres encore ont reçu un tube de shampooing Dove, je crois que c’est pire… je compatis les filles.

Je commence  à m’attendre à ce qu’il y ait toujours un produit un peu nul dans cette box (comprendre : qui se trouve très facilement en grande distribution, qui n’a rien d’exceptionnel, et optionnellement qui a une composition caca), et ça ne me dérange pas plus que ça si je suis scotchée par au moins un des 2 goodies. Le foulard American Vintage ou le sac Antik Batik des mois précédents ont fait leur petit effet. Le sachet de petites crottes en plastique là, vachement moins !

Bien sûr, ça arrive, c’est le risque à prendre en s’abonnant à une box. Il faut juste que ça n’arrive pas trop souvent.

La Birchbox d’Octobre 2015

Salut ! On découvre aujourd’hui le contenu de la Birchbox d’Octobre 2015 sur le thème « Beauty and the best ».

DSC_3640

Avec ce thème, Birchbox nous promet des soins cultes, senteurs inoubliables et textures  surprenantes : voyons si la sélection est à la hauteur.

J’ai pris quelques jours pour bien tester tous ces produits afin de pouvoir vous donner mon avis avec un petit peu de recul.

1/ Brosse Best Hair Day – Birchbox Accessories

DSC_3641

Brosse vendue 10 € ou 8,50 € pour les abonnées

Elle est dans toutes les box ce mois-ci. Je l’ai reçue en turquoise, elle existe aussi en bleu et en saumon.

C’est une copie de la Tangle Teezer dont j’entends beaucoup de bien depuis des mois : il paraît que cette brosse est miraculeuse, qu’elle démêle les cheveux les plus emmêlés sans la moindre difficulté. Tout ça sans abîmer ni casser les cheveux et en offrant un agréable massage du cuir chevelu. En tout cas elle fait l’unanimité et elle est très souvent en rupture de stock !

Ne l’ayant pas testée moi-même je ne peux malheureusement pas comparer la copie et l’originale. En tout cas j’ai été étonnée par l’apparence peu qualitative de la brosse Birchbox. Elle est assez légère, on sent qu’elle est creuse. La coque se détache très facilement de la plaque sur laquelle se trouvent les picots. Et dès le premier passage dans les cheveux, les picots ont commencé à se déformer.

J’arrive difficilement à brosser toute l’épaisseur de ma chevelure, sur le sommet du crâne les picots ne vont pas jusqu’au cuir chevelu. Niveau démêlage, je n’ai pas de problème habituellement. J’utilise un démêloir en sortant de la douche ou une brosse pneumatique sur cheveux secs et je n’ai pas l’impression d’obtenir de meilleurs résultats avec la brosse Birchbox.

L’ergonomie est très bonne, la brosse tient bien en main et elle est très facile à nettoyer. La facilité avec laquelle les picots se déforment me fait craindre le transport dans un sac à main ou une trousse de toilette, malgré le côté compact. On peut aimer le côté mignon de l’objet, pour ma part je préfère l’élégance au kawaii.

Vous l’aurez compris : je ne suis pas franchement séduite par cette brosse qui m’a tout l’air d’un gadget, et à vrai dire, je suis presque choquée que Birchbox copie une de ses meilleures ventes.

2/ Pink Perfect Crème d’Erborian

DSC_3642

Échantillon de 5 mL, valeur estimée 3,67 €. Full size 45 mL vendu 33€

Ayant la peau très sèche, je n’ai aucun problème de pores visibles, donc aucune utilité pour un produit « flouteur de pores ». Je l’ai quand même essayé, et comme je m’y attendais : je n’ai vu aucune différence avec ou sans.

Je n’ai pas d’avis tranché sur ce produit qui traite un problème que je n’ai pas. Erborian est quand même une marque qui a très bonne presse et je serais curieuse de pouvoir tester des produits mieux adaptés à mon type de peau.

3/ Mousse de douche patchouli Kneipp

DSC_3644 DSC_3645

Échantillon de 75 ml, valeur estimée 2,80 €. Full size 200 ml vendu 7,50 €.

J’ai l’impression de laver mon petit corps avec de la mousse à raser. Bon OK la texture mousse n’est pas totalement désagréable sur le moment mais c’est quand même super gadget. L’odeur de patchouli n’est pas ma préférée non plus, heureusement elle ne reste pas trop sur la peau.

La bombe aérosol, il me semble que c’est pas ce qu’on fait de plus éco-friendly – je ne cours pas particulièrement après les produits écolo/bio mais c’est pas la peine de faire exprès non plus…

Et pour ne rien arranger, je trouve que le flacon ressemble à une bombe de désodorisant à chiottes. Et puis si ma mémoire est bonne, Ushuaïa avant sorti le même type de produit pour 2 fois moins cher que celui-ci et a fini par l’arrêter.

En conclusion : je ne valide pas du tout !

4/ Shampoing cheveux secs Huygens

DSC_3646 DSC_3647

Échantillon de 30 ml, valeur estimée 1,90 €. Full size 250 ml vendu 15,90 €

Je ne connaissais la marque Huygens que par une crème pour le corps, reçue dans une précédente box, que j’avais vraiment détestée à cause de sa très forte odeur de verveine. Pour moi c’est le stéréotype de l’odeur de mémé et il est absolument hors de question que je me parfume à la tisane.

Rien qu’en voyant l’emballage de ce shampoing, je partais avec un a priori très négatif.
J’ai commencé par retourner le tube et m’intéresser à la compo, et en voyant à quelle point elle était clean j’ai ouvert mes chakras.

Vous avez vu ? Le flacon n’est pas tout vert avec des fleurs et des petits nuages, pas de tampon, pas de label, pas de fausse promesse. Pas de frime chez Huygens malgré 99% d’ingrédients naturels et 11% bio. C’est écrit en tout petit, en bas, au dos du tube.

Alors bien sûr à l’utilisation ça se ressent beaucoup. Le produit ne mousse quasiment pas, ça c’est normal pour un shampoing sans sulfate. Il est très liquide et se répartit très mal dans les cheveux, c’est assez difficile de savoir si on a réussi à laver toute la chevelure.

Pour vérifier son efficacité, je l’ai testé après m’être fait un masque capillaire au beurre de coco. Un produit aussi efficace que difficile à retirer. Et si c’est mal nettoyé on ne peut pas le louper : la tartine de beurre dans les cheveux c’est plutôt voyant.

J’ai dû utiliser 3 fois plus de produit qu’avec mon shampoing habituel pour me laver toute la chevelure. Ça m’a aussi pris 3 fois plus de temps, et ça m’a fait des nœuds de malade. Décidément au niveau de l’expérience sensorielle, Huygens et moi on va avoir du mal à s’entendre.

Mais niveau efficacité : rien à redire ! J’ai tout de suite senti mes cheveux crisser sous l’eau de rinçage et plus aucune trace de gras dans ma tignasse. Une fois secs, les cheveux sont restés légers et souples. Pas de démangeaison, irritation ou réaction d’aucune sorte et les cheveux ne regraissent pas vite.

Voilà un produit qui me fait cogiter : s’il est évident qu’il faut privilégier des produits moins nocifs aussi bien pour soi que pour la planète, celui-ci est suffisamment désagréable à utiliser pour en rebuter plus d’une. Il y a sûrement un compromis entre les shampoings classiques pleins de sulfates et de silicones et celui-ci qui demande de faire preuve d’abnégation. En tout cas je suis certaine qu’on peut mieux faire.

Je préfère quand même 1000 fois ce produit-ci à la mousse à raser.

5/ Featherlash Mascara So Susan

DSC_3649

Full size 11,7 ml d’une valeur de 23 €

Après une box globalement décevante, il fallait bien au moins un mascara full size pour me dissuader d’interrompre mon abonnement.

Celui-ci a une consistance plutôt fluide, il permet de bien séparer les cils mais ne leur ajoute pas beaucoup de volume. Il ne fait pas de promesses mirobolante, sa brosse est un goupillon tout ce qu’il y a de plus simple. Efficace et sans fioriture : c’est tout ce que j’aime.

 

My Little [Fashion] Box de Septembre 2015

Après une Birchbox un peu décevante, j’avais grand hâte de découvrir ma deuxième « My Little Box ». Je n’ai pas eu à attendre bien longtemps puisque je l’ai reçue le lendemain, la gamine impatiente que je suis était ravie.

Boîte - My Little Box Septembre 2015

Encore une fois, beaucoup de satisfaction avec cet emballage qui s’ouvre si joliment, juste en tirant délicatement les 2 languettes, sans y laisser sa manucure. Il en faut vraiment peu pour me combler et je crois que j’ai des TOC... Et qui nous laisse découvrir une étiquette « Très Chic » ainsi que cette boîte décoré de noir et bleu marine et habillée de ce que j’appelle communément un banc de morues. De toute évidence il s’agit du premier rang d’un défilé, pour faire écho aux Fashion Weeks qui ont commencé le 10 septembre à New York.

Étrangement je m’identifie très facilement à la morue du milieu, j’ai l’impression de lui ressembler. En tout cas ce style me correspond bien mieux que la tendance gipsy-bohème-hippie qu’on nous sert à toutes les sauces cette année.

Carton Kanako - My Little Box Septembre 2015

Encore un adorable ruban et une jolie carte illustrée par Kanako, que je vais garder précieusement jusqu’à ce que je trouve quoi en faire. Si vous avez des idées (autres que encadrer et accrocher aux murs car ma déco est dans un tout autre style) ou, encore mieux, des tutos, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires !

Magazine - My Little Box Septembre 2015

Un petit carton m’informant que je n’ai pas gagné 1 an d’abonnement à Netflix mais que j’ai l’immense privilège, comme tout le reste de la population, de bénéficier d’un mois d’essai gratuit. Quel honneur.

Le magazine « My Little World » lui aussi tout en noir, bleu marine et blanc. Ça fait bien longtemps que je ne lis plus de magazines féminins mais je dois avouer que ce n’est pas désagréable d’y remettre un peu le nez.

Et dans une pochette cartonnée dont la découpe est du plus bel effet, ce superbe foulard créé en collaboration avec American Vintage.

Foulard - My Little Box Septembre 2015

Ça, c’est vraiment le genre de goodies que j’adore ! Je le trouve ravissant, il a un joli volume, et comme j’ai très peu de foulards et d’écharpes, je suis ravie de pouvoir étoffer un peu ma collection. En plus le tissu est tout doux, c’est un plaisir à porter !

Enfin je découvre la sélection cosmétique du mois, glissée dans une pochette en tissu portant le message « Trust me you are lovely ».

1/ Planche de stickers pour ongles Alfa-K

Nail decals alfa.k - My Little Box Septembre 2015

Mouais. C’est déjà un exploit pour moi de porter un vernis d’une autre couleur que  rouge ou gris, vous vous doutez que le nail art c’est vraiment pas mon truc.

J’ai quand même testé le machin sur un seul ongle, sans vernis de couleur en dessous, juste une base transparente, ben ça ne casse pas trois pattes à la peau de l’ours.

Et puis surtout, comme je n’ai pas pris la peine de le recouvrir d’une couche de top-coat, je me suis réveillée le lendemain matin avec un demi sticker d’ongle collé sur le front, mon chéri s’est bien foutu de ma gueule.

Il faudra que je teste dans de meilleures conditions, avec couleur dessous et top-coat dessus, pour me faire une meilleure opinion.

2/ Pschitt Magique Nouvelle Peau de Garancia

Pschitt magique Garancia - My Little Box Septembre 2015

Quand j’ai lu « Micropeeling » et « Nouvelle Peau » j’ai commencé par avoir très très peur que ce produit soit super agressif, je me suis dit que, quitte à me décaper la tronche j’aurais aussi vite fait d’utiliser le côté vert de mon éponge de vaisselle.

eudxpgki

Et puis j’ai lu ce qui est marqué au dos du flacon : « s’utilise chaque jour à la place de son nettoyant », c’est que ça ne doit pas être si agressif que ça. Composition très rassurante essentiellement à base d’eaux florales bio (bleuet, rose, hamamélis, thé vert, jus de citron). Très peu de produits chimiques aux noms barbares

Et puis j’ai testé. Et j’ai été conquise !

Le flacon pompe délivre juste la bonne dose d’une mousse fine et toute légère, délicatement parfumée. Elle s’étale facilement sur la peau et sa texture est hyper agréable. C’est tout doux sous les doigts ! Au bout de 30 secondes, la mousse fond un peu sur la peau et je rince à l’eau, à l’aide de mon éponge konjac pour ne pas inonder la salle de bains.

Il est un peu tôt pour voir si ce produit « transforme mon grain de peau » (dont je n’ai pas à me plaindre, d’ailleurs) mais en tout cas je me sens propre et fraîche. Pas de picotements ou démangeaisons comme je le craignais, et la peau ne tiraille pas.

Du coup, je me suis un peu renseignée sur cette marque que je ne connaissais pas du tout, et je pense que je vais me laisser tenter par d’autres produits ! En particulier les « Larmes de Fantôme » pour le contour des yeux, puisque j’ai un vrai problème de cernes + poches + ridules face auquel les quelques produits bon marché que j’ai testés jusqu’à présent sont restés sans effet.

3/ Crème de rouge Red Dingue de My Little Beauty

Rouge à lèvres My little Beauty - My Little Box Septembre 2015

Contrairement à ce que le flacon laisse supposer, ceci n’est pas un gloss mais une sorte d’encre à lèvres, au rendu assez mat.

L’application avec l’embout mousse est relativement aisée, attention quand même à bien l’essorer pour un résultat homogène. Et attention surtout à ne pas se louper car ce truc est ultra tenace ! Après m’être lavé les mains, le swatch ci-dessous est resté intact… Aucun risque de le voir filer ou baver, ni de faire des traces de bisous dans le cou de son chéri.

Pour ne rien gâcher, je trouve la teinte très réussie, en tout cas elle me va bien au teint et plaît à mon amoureux.

Swatch rouge à lèvres My Little Beauty - My Little Box Septemb

Étant ancienne fumeuse et désormais « vapoteuse », je n’ai jamais vu l’intérêt de porter du rouge à lèvres puisqu’il disparaissait à la première clope. C’est encore pire avec la cigarette électronique puisque ça vient dégueulasser l’embout, niveau hygiène on repassera.
Ce petit tube pourrait bien nous réconcilier !

Par ailleurs je remarque que, comme le mois dernier avec le bronzer, ce rouge à lèvres My Little Beauty se démarque remarquablement face au décevant « Cheeky Lip Pencil » de la Birchbox.

4/ Parfum La fille de l’air de Courrèges

Parfum La fille de l'air Courrèges - My Little Box Septembre 20

Je dirais tout simplement que ce parfum n’est pas fait pour moi. L’odeur de bergamote est très présente et ça me fait immédiatement penser à une eau de cologne.
J’ai beaucoup de mal à distinguer la fleur d’oranger, qui est pourtant une odeur dont je raffole.

J’ai de toute façon trouvé depuis longtemps les parfums qui me conviennent (Contradiction pour la journée, Euphoria pour le soir, les deux chez Calvin Klein), et je n’ai pas l’intention d’en changer tout de suite. D’autant plus que, comme je ne pense que très rarement à me parfumer, les deux flacons sont encore bien pleins !

Je lui trouverai bien une autre utilité… pour le linge par exemple, je pense qu’il sera très bien.

En conclusion

Cette deuxième box vient confirmer l’excellente impression que m’avait laissé la précédente. Tout dans cette box est soigné dans les moindres détails, du colis jusqu’aux petits cartons portant la description des produits. Ces petits détails permettent de créer un univers doux et raffiné, propice à la découverte des produits proposés.

Je suis particulièrement contente du foulard et du « Pschitt Magique » et j’ai hâte de faire plus ample connaissance avec les produits Garancia !