Makeup : mes premiers achats chez Kiko

Voilà un bon moment que je passe devant les boutiques Kiko près de chez moi, sans trop m’y intéresser. J’imagine que je ne dois pas faire partie de leur « cible » marketing, puisque je ne me suis jamais sentie concernée par leurs produits – et les hordes d’adolescentes qui peuplent ces boutiques tous les samedis me confortent dans cette idée.

À force de lire tant des avis positifs sur les blogs, l’idée a fait son chemin et un récent article de Punky B sur la marque a fini de me convaincre.

Je me suis donc laissée tenter par…

1/ Le pinceau visage de la gamme « Rebel Romantic »

Je n’avais qu’un (trèèèèèèèès vieux) kabuki, et pas de la meilleure qualité. Avec les bronzers reçus dans la Birchbox et la My Little Box d’août, j’ai vite compris qu’il me faudrait mieux que ça.

Et y’a cette beauté, dans son adorable emballage rose poudré, qui a commencé à me faire des clins d’œil dès que je suis rentrée dans le magasin… Difficile de résister !

Rebel Romantic face brush

En plus d’être super mignon, il est aussi super doux et vraiment très pratique avec ses deux embouts. Et bien évidemment, comparé à mon vieux kabuki tout rêche, l’application des blush et bronzers est 100 fois plus facile et agréable !

Je le trouve parfait, et ça se confirmera sur la durée mais je pense que la qualité est bonne.

Il coûte 13,90 €.

2/ le blush Soft Touch dans le coloris « Light Plum » (112)

J’ose à peine vous l’avouer… Je ne possédais qu’un seul blush, il doit avoir plus de 10 ans et je ne suis pas certaine que sa teinte, plus proche de la « terra cotta » que d’un joli rose bonne mine, soit vraiment idéale pour réveiller mon teint fatigué. Appliqué avec le vieux kabuki dont je vous parlais à l’instant, ça ne fait pas de miracle.

Je dois dire aussi que je suis une fille exigeante, j’en ai rejeté quelques uns, des blushs : pas assez pigmenté, aucune tenue, trop de paillettes, impossible à travailler, donne des boutons, couleur qui jure avec mon teint… Je recherchais quelque chose de simple, léger, facile à appliquer et qui ne disparaisse pas au premier coup de vent. Et puis qui ne coûte pas un bras, tant qu’à faire.

Après avoir hésité avec les autres gammes proposées par Kiko, j’ai finalement choisi le blush « Soft Touch » en coloris Light Plum.

Kiko - Blush Soft Touch coloris "Light Plum" (112)

Et bien me voilà conquise ! J’avais un peu peur de me planter sur la teinte puisque, comparé au reste de la gamme, il parait sombre et tire un peu sur le violet. Finalement c’est nickel, c’est une teinte qui me va et il est très facile à doser et à travailler (surtout avec mon joli pinceau !).

Le fini est mat, ça c’est vraiment ce que je recherchais, et j’arrive aisément à obtenir l’effet « bonne mine / teint frais » espéré, tout en subtilité.

Son prix : 7,50 €

3 / Crayon contour des yeux Smart Eye PenciL, coloris « Granite Purple » (803)

Kiko - Smart Eye Pencil coloris "Granite Purple"

Alors là c’est la grosse déception parmi ces achats. D’abord au niveau de la couleur qui change énormément en fonction de la lumière. Swatché sur mon bras en magasin, avec la lumière artificielle, ça donnait un très joli brun-orangé. A la lumière naturelle, la couleur est franchement violette, ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais.

Et ensuite au niveau de l’application. Swatché sur le bras toujours, j’ai obtenu un beau trait précis et intense, facile à estomper au doigt. Sur la paupière en revanche on dirait que le crayon ne marque pas. Il faut beaucoup insister pour voir quelque chose, ce qui rend le travail d’estompage très difficile.

Vraiment dommage, mais pour seulement 2,50 € : je m’en remettrai !

4/ Fards à paupière Long Lasting Stick, coloris Golden Brown (06) et Dark Taupe (39)

Kiko - Long Lasting Stick, coloris Golden Brown et Dark Taupe

Là par contre j’ai eu un gros coup de cœur !

Ce sont des ombres à paupières présentées sous forme de sticks. À appliquer comme avec un crayon, et laisser tel quel pour une teinte intense ou bien estomper au pinceau ou au doigt pour un résultat plus travaillé. Dans ce deuxième cas : il faut le travailler tout de suite après l’avoir posé car au bout de quelques secondes ça ne bouge plus du tout.

On nous annonce une tenue de 8h sans transfert et une résistance à l’eau : promesse tenue !

Les deux teintes que j’ai choisies se marient très bien ensemble et viennent compléter à merveille ma palette Naked 2.

Chaque crayon coûte 6,90 € : une paille à côté des 20 à 30 € qu’il faudra débourser pour un produit similaire de grande marque.

Pour conclure

J’en ai eu pour seulement 37,70 € au total et je suis plutôt satisfaite de mes achats. Pour le même montant en parfumerie, je serais repartie avec 1 ou 2 articles au meilleur des cas.
J’ai l’impression tout de même que la qualité est hétérogène sur toute la gamme. Je pense en particulier aux fards à paupières poudre, qui m’ont tous semblé très peu pigmentés et beaucoup trop pailletés.

Ce que je regrette le plus, c’est de n’avoir reçu aucune aide en magasin alors que j’ai pris soin d’y aller à une heure de faible affluence et que j’y suis restée longtemps. On m’a seulement proposé un panier pour faire mes achats…
Que ce soit pour m’expliquer comment utiliser tel ou tel produit ou bien pour m’aider à trouver les couleurs qui me conviennent, les conseils d’une vendeuse auraient été plus que bienvenus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *